mardi 23 avril 2013

San Juan

Entrée du Sud Lipez.
Gros problème. Nous arrivons au refuge et il est complet. La réservation ne sont pas arrivées.
Il est 17h, décision est vite prise de faire 50 km de mauvaise piste pour arrive à San Juan où paraît il, il y a des hostals ou des refuges, mais voilà pas de réservation, tout est complet.
Notre guide Marie se démerde pour nous trouver des chambres dans un bed and breakfast bolivien. C'est à dire : électricité par le groupe électrogène de 19h à 22h, la cuisine se fait à la bougie et le chauffage inexistant.
Vers 8h30 nous partons vers les 5 petites lagunes situé à l'extrême ouest de Sud Lipez.
La piste est très mauvaise. J'ai déjà eu l'occasion de faire pas mal de piste mais une piste de 200m de large uniquement en tôle ondulée je n'avais encore jamais vu.
Mais à refaire je refais, car l'arrivé à la première lagune est simplement magique. Il faut se dire qu'on est à 4000m entre les montagne une lagune au couleur turquoise, bleu, vert et blanc de sel, peuplée de flamands roses.
On a l'impression de rentrée dans une peinture et c'est comme ça une grand partie de la journée.
Nous déjeunons et rencontrons des lapins spéciaux.
En reprenant la route vers l'arbre de Piedra, nous roulons sur des plateaux qui frôle les 5000m et là cerise sur le gâteau, enfin si on peut dire, une mini tempête de neige.
Arrive à l'arbre de Piedra, il fait glacial.
On reprend la piste direction la laguna Colorado. Le soleil tout doucement se couche et les couleurs qu'on voyons sur surnaturel.
On arrive au refuge où l'hôtesse nous a prépare une soupe et des pâtes.
Température de la nuit -15°.( il n'y a pas de chauffage)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire